Ce qui dérange souvent dans l’avancement des travaux ou de l’étude, c’est le stress qui y est lié. On tend à reporter au lendemain pour repousser l’angoisse. En contexte scolaire, la gestion du stress passe bien souvent par la gestion de son temps : mieux on organise son temps de travail, plus on se sent en contrôle. Nous n’avons pas la science infuse, mais il existe quelques astuces toutes simples qui peuvent être appliquées au quotidien afin de mieux structurer votre travail.

Commencer par le commencement

Une session, ça se planifie dès le premier jour, voire même quelques jours avant. Après avoir pris connaissance de vos horaires de cours, de comité et de vos quarts de travail approximatifs pour la session, pensez à créer un horaire hebdomadaire référentiel que vous garderez tout au long de la session. Avec Word, Excel ou tout autre logiciel de tableau avec lequel vous êtes à l’aise, vous pouvez générer un tableau indiquant :

  • Vos plages horaires de cours
  • Vos quarts de travail habituels
  • Vos moments pour pratiquer un sport ou un loisir
  • Vos plages d’études fixes
  • Vos plages horaires de « réserve »

Les plages horaires de « réserve » sont utiles pour les semaines intensives : elles vous gardent du temps additionnel pour vos travaux et votre étude. S’il s’agit d’une petite semaine, vous pouvez utiliser ce temps à votre guise. 

Même chose pour vos plans de cours : dès que vous en prenez connaissance, prenez le temps de noter les dates de remise dans votre agenda.

Ça semble énorme, une telle planification. Sachez toutefois que l’heure que vous utilisez pour organiser votre session vous fera gagner du temps plus tard. En effet, avoir une telle vue d’ensemble vous situe mieux dans le temps et guide vos moments de travail : savoir qu’une plage horaire est réservée au temps d’étude vous poussera davantage à vous y mettre!

Structurer ses tâches

Pensez-vous réellement passer au travers de cet article sans entendre parler de la To-do list? Un outil simple, mais tellement efficace. S’il vous plaît, faites-nous plaisir et ne la boudez plus! 

Papier ou numérique, cette liste de tâches peut être faite chaque mois, chaque semaine et même chaque jour. C’est votre temps; vous l’organisez à votre façon. Le fait de garder à jour les tâches à faire — en rayant celles que vous avez effectuées — peut grandement aider la gestion du stress; pour certains, seul le sentiment d’avoir une structure peut s’avérer rassurant.

« Même avec une liste de tâches, je n’arrive pas à me mettre au travail »

À cela nous répondons : établissez vos priorités. Utilisez un code de couleur, numérotez vos tâches ou encore faites une liste pour l’école et une pour la maison. Tous les moyens sont bons, tant que vous maîtrisiez le vôtre. 

Pour vous aider à assigner vos priorités, pensez à la date d’examen ou de remise du travail et pensez au temps que vous croyez avoir besoin pour l’étude ou la recherche. Ces deux informations devraient être suffisantes pour évaluer la pertinence de commencer cette semaine ou la suivante. Cette façon de procéder relâchera quelque peu la pression et calmera l’angoisse liée au sentiment d’avoir mille choses à faire.

Le plus important : s’écouter

En tant qu’universitaire, vous avez quelques années d’expérience derrière vous et commencez donc à bien connaître vos habitudes de travail. Vous savez à quel moment de la journée vous êtes le plus productif et là où vous ne l’êtes pas. Planifiez donc votre horaire hebdomadaire selon ces critères pour rentabiliser le temps que vous avez.

S’écouter, c’est aussi savoir quand s’arrêter. Prenez des pauses lorsque vous étudiez pour éviter de vous tanner trop rapidement ou de tout bâcler à la fin. Vous gagnerez ainsi du temps de en plus d’assurer un travail bien fait. D’ailleurs, l’Université d’Ottawa propose un maximum de 10 h d’étude par jour, et un maximum de 5 h d’étude par jour pour une même matière.

Bien entendu, ces astuces ne sont que des lignes directrices : vous pouvez vous en inspirer et faire l’essai de plusieurs méthodes. L’important reste d’en trouver une qui fonctionne pour vous et qui vous aide à accomplir les nombreuses tâches que vous avez à faire dans l’environnement le moins stressant possible.

Pour obtenir plus de renseignements sur le sujet, sachez que le Centre d’aide aux étudiants de l’Université Laval offre des outils — textes, conférences, ateliers — pouvant vous aider à prendre votre réussite scolaire en main. C’est juste ici : https://www.aide.ulaval.ca/apprentissage-et-reussite/presentation/